5 bonnes raisons de se mettre au KiteSurf

kite-surf

 

Vivre en toute liberté, ne pas être entravé par son corps pour dépasser les limites et dominer les éléments comme l’air. Beaucoup d’entre nous en rêvent et voient l’envol d’un oiseau comme la concrétisation de ce rêve. Car si notre corps peut marcher, sauter et même nager, notre anatomie nous empêche de voler !

Actuellement, différents sports sont proposés pour défier, du moins pendant un laps de temps, l’effet de la pesanteur et nous permettre de voler. Le kitesurf en fait partie. Et vous ? Aimeriez-vous gouter à cette sensation de liberté que procure le kite ?

Pour vous convaincre, voici cinq bonnes raisons pour pratiquer ce sport très in.

1 – Le kitesurf ? Un sport super fun

acheter-kite-surfDès que l’on se documente sur le kitesurf, le premier qualificatif commun qui lui est accordé est son côté grisant, cette sensation de liberté et de plaisir qu’il procure.

Non seulement, le kite vous permet de glisser sur la mer, de voler littéralement.

Il vous procure cette formidable sensation de plénitude, d’être libre, d’être puissant, d’avoir cette élégance qui nous fait tant admirer les oiseaux.

Plus que sur un cabriolet en pleine vitesse, le vent qui vient fouetter votre visage, offre un plaisir inégalé. Trop fun !

Le kit surf est vraiment un sport qui vous fait oublier les ennuis car seul face à l’immensité, on ne peut que profiter de l’instant présent.

C’est dire qu’il vous offre le vertige des hauteurs et vous rend philosophe pour vous faire comprendre la vraie dimension des choses. Il est en effet, possible d’atteindre les 5 à 10 mètres de saut en moyenne et jusqu’à 25m pour les extrêmes.

Glisser, voler sur l’eau est trop fun qu’on en devient addict ! Quand le souffle du vent le permet, pour ceux qui adorent la vitesse, le kitesurf permet d’atteindre des vitesses vertigineuses.

Contrairement au windsurf, avec un vent léger et une mer d’huile, on peut quand même « marcher sur l’eau » en soulevant beaucoup de gerbe comme les gosses adorent. Quoiqu’il en soit, piloter l’aile est réellement sympathique et on décolle plus vite en l’air qu’avec le windsurf.

2- Le kite se pratique à tout âge

enfant-kite-surfSelon la légende grecque, Dédale avait fabriqué des ailes en cire et en plume pour son fils Icare pour qu’il puisse voler.

Tandis qu’en 1984, Dominique et Bruno LEGAIGNOUX ont créé l’aile courbe à  structure gonflable pour nous permettre de pratiquer le kitesurf, ce sport nautique qui est accessible dès 12 ans et même jusqu’à 77ans, quand on sait que l’adepte le plus âgé connu n’est pas loin de ses 80 ans !

Car, pour pratiquer ce sport, il n’est pas nécessaire d’être Hercule. En fait, on mise plutôt sur l’harmonie et la coordination des gestes, le sens de l’équilibre et la finesse de pilotage. Ceci ne signifie pas qu’on doit négliger la forme physique. Bien au contraire, un minimum de condition physique est requis pour bien tracter l’aile.

D’apprentissage facile, il est accessible aux jeunes comme aux âges mûrs, aux femmes comme aux hommes.

Toutefois, pour débuter, il est vivement conseillé d’être sous la tutelle d’un pro qui vous enseignera les bases et les étapes d’apprentissage.

Ces étapes sont :

  • la prise en main du support que l’on effectue à terre ;
  • le pilotage de l’aile à terre, puis dans l’eau ;
  • la familiarisation graduelle des notions spécifiques au kite
  • le redécollage de l’aile tombée à l’eau
  • la nage tractée par l’aile, à plat ventre
  • le départ assis dans l’eau ou waterstart selon le jargon.

Ce qui est formidable avec le kitesurf, c’est qu’il est aisé de progresser par étape pour vite acquérir l’autonomie.

De plus, si on est sportif et bien motivé 3 à 10 jours suffisent pour prendre du plaisir à glisser sur l’eau, et dès les premiers sauts, il est possible d’atteindre 1 à 3m !

3- Le kite peut se pratiquer en hiver comme en été

kitesurfComme tout sport nautique, la pratique du kitesurf est soumise aux conditions météorologiques.

Quand la météo annonce des conditions idéales, comme un vent modéré qui vient de la mer, avec une force de 10 à 20 nœuds : ni fort pour ne pas finir écrabouiller, ni trop faible pour bien apprécier les sensations, alors là : c’est le top ! 

Avec le progrès en matériel et en norme de sécurité, le kiteur peut aussi bien profiter du vent de l’hiver que la chaleur de l’été.

En effet en hiver, le kiteur ne serait pas gêné par les nageurs dans sa progression car durant cette période, l’affluence sur les plages est quasi nulle. Toutefois, l’hiver est une saison de vent relativement fort qu’il faut bien choisir son spot ou son plan d’eau tel qu’un lac par exemple.

Néanmoins, le kiteur doit alors s’équiper de matériel qui conserve la chaleur comme une combinaison en néoprène près du corps par exemple, pour ne pas ressentir les effets du froid sur la peau en l’air comme dans l’eau.

En été, kitesurf se conjugue avec chaleur, soleil et plage paradisiaque. La météo est clémente, il fait beau, il fait chaud que l’on a l’embarras du choix pour s’y mettre : rester en métropole ou prendre le large et profiter au maximum de la volupté des sensations offertes par le kite.

4 – Le kitesurf sous toutes les latitudes

kitesurf-oceanPlébiscité par les médias, le kitesurf a su gagner sa lettre de noblesse que tous les continents et ses adeptes ont fait de leur mieux pour chercher et valoriser les endroits susceptibles d’être de bons spots.

Il est d’ailleurs possible d’avoir toutes les informations nécessaires pour une pratique sécurisée du kitesurf actuellement.

Les spots existent sur toutes les latitudes et à n’importe quelle période de l’année.

Ainsi, de janvier à Mars, les kiteurs choisissent particulièrement la côte Ouest de l’Australie, ou l’Afrique du Sud et l’Asie (Thaïlande, Vietnam, …) qui offrent des conditions idéales pour kiter.

En Avril jusqu’en juin, en plus des spots européens, on part aux pays des Mille et Une Nuits : le Maroc, l’Egypte ou la Tunisie pour pratiquer le kitesurf sous un bon vent bien présent, sans avoir à subir l’affluence de l’été ni sa grosse chaleur.

En été : de juillet à septembre, les spots européens sont les plus fréquentés, mais les Etats-Unis et Madagascar sont aussi là pour vous satisfaire. Et enfin, d’octobre à Décembre, le Brésil vous tend la main.

5 – Le matériel du kitesurf est peu encombrant et accessible

materiel-kitesurfQui n’a pas rêvé de pratiquer le windsurf en regardant les exploits sportifs de notre champion du monde Alexandre Cousin décroché son 23ième titre ?

Mais qui n’a pas été dégouté un jour de devoir supporter le poids de tout ce matériel nécessaire pour windsurfer ?

Ou encore qui peut me dire qu’avoir la voile en hauteur et donc une vue de 360° n’est pas mieux qu’être à moitié caché par la voile ?

Toutes ces questions sont posées pour vous dire que si l’on compare le matériel du windsurf et le kitesurf, la balance penche dangereusement vers ce dernier car il utilise un matériel nettement moins encombrant, facile à embarquer en avion ou en train et plus accessible à la bourse. De plus, le kite a le privilège d’être rapide et facile à mettre en place.

Alors hésiteriez-vous encore à kiter ? Tout ce qu’on vous demande pour commencer, c’est de bien respecter les règles qui sont : se renseigner sur la météo, savoir faire un bon choix de spot, ne pas s’aventurer seul, être attentif au montage des lignes, inspecter son système de sécurité, porter des protections et décoller en bord de fenêtre.

Niveau prix ? C’est peut être ce qui pourrait être le plus limitatif. En effet, le prix du matériel pour varier du simple ou double en fonction du type de planche et de voile. Il existe d’excellent magasin spécialisés pour acheter ce qu’il faut pour le kitesurf ! 

Bon vent !

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password