L’électrostimulation en sport : ça marche ou pas ?

electrostimulation femme

Plusieurs raisons nous incitent à faire du sport. Comme avoir une forme athlétique, un physique   bien sculpté, perdre du poids, et j’en passe. Mais entre nous, qui veut vraiment supporter les souffrances corporelles, les courbatures engendrées par les activités physiques ?

Et qui veut se faire délester d’une somme coquette pour payer le coût dès fois exorbitant d’un abonnement en salle ou des honoraires d’un vrai pro ?  Surtout pas nous !

Alors devant ces dilemmes, on a tendance à faire du sport à la maison, mais à la différence des sports en salle, on a toujours quelque chose à faire ou on est simplement tenter de faire autre chose, bref on n’a jamais le temps de vraiment de le pratiquer correctement. Que faire ? Optons pour l’électrostimulation

Quel est le principe de l’électrostimulation ?

L’évolution de la technologie a toujours œuvré pour nous rendre la vie plus facile. Aussi il existe des solutions à porter de main à travers les divers choix d’appareil. Et si nous savons nous en servir correctement,  nous pourrions bénéficier de tous les avantages de ces appareils mais également connaitre leurs limites.

L’électrostimulation a comme principe d’exciter les muscles grâce à un signal électrique dont la réponse est leur contraction.

Nous sommes ici en face d’un remake d’un phénomène physiologique naturel. En effet, l’électrostimulation « copie » la transmission d’influx électrique effectuée par les neurones quand celles-ci donnent des ordres aux muscles pour qu’ils  se contractent.

Ce processus agit également sur les fibres nerveuses sensitives pour donner un effet antalgique ou antidouleur.

Vers les années 90, période de son lancement sur les télé-shops, l’électrostimulation était considéré comme un gadget farfelu pour faire fondre la graisse tout en restant allongé sur son canapé ! Actuellement les progrès de la science sont tels que l’électrostimulation a conquis sa renommée et un bon nombre de sportifs de hauts niveaux. Même les kinésithérapeutes approuvent son efficacité et l’utilisent dans le domaine de la rééducation ; donc son efficacité n’est nullement contestée.

A quoi sert l’électrostimulation ?

electrostimulationLe but de l’électrostimulation est de faire augmenter notre endurance, notre résistance à l’effort. Elle nous permettrait aussi d’avoir de la force et de récupérer plus facilement après les activités physiques intenses. L’électrostimulation peut également servir d’appareil de massage.

Comme quoi, ce serait un allié formidable en complément de notre entrainement qui permettrait d’améliorer notre performance et notre capacité de récupération.

Savons-nous que grâce à l’électrostimulation, la capacité d’oxygénation des muscles est plus développée ? Eh, oui ! Le corps devient plus endurant, les muscles plus fermes, plus toniques et il sera possible alors de  travailler plus longtemps. De plus, l’électrostimulation aide à récupérer plus vite, et limite ainsi la fatigue musculaire des entrainements réguliers. Que demander de plus ?

Grace à l’électrostimulation, il est maintenant possible de spécifier les muscles à travailler. Vous voulez avoir des tablettes de chocolat ? Aucun souci, stimulez vos muscles abdominaux pour restructurer votre ceinture abdominale. Les électrodes, bien localisées, n’attendent qu’à vous aider.

Partie intégrante d’un programme de rééducation, l’électrostimulation peut aussi être utilisée pour combattre certaines douleurs musculaires comme la douleur due à une lombalgie ou un torticolis.

D’une manière générale, tout le corps est un champ à explorer pour l’électrostimulation. Ainsi, elle pourrait améliorer le drainage des tissus et empêcher la formation des peaux d’orange ou autres petits amas adipeux.

En sport,  l’électrostimulation est-elle efficace ?

  • appareil pour electrostimulationElectrostimulation et renforcement musculaire

Considéré comme un aide précieux à l’entrainement du sportif, l’électrostimulation sportive agirait pour maximiser la performance en renforçant les muscles tout en augmentant leur capacité d’oxygénation. Ainsi, quel que soit le type de sport pratiqué, l’électrostimulation permettrait d’accroitre le nombre d’entrainements habituels, d’améliorer la qualité.

Une bémol est toutefois à mettre sur cette enthousiasme dans la mesure où certains coaches préfèreraient les contractions volontaires aux effets de l’électrostimulation.

Par ailleurs, avec l’électrostimulation, il est possible de faire travailler les muscles peu sollicités. Ainsi, le sportif pourrait obtenir une musculature plus harmonieuse.

  • Electrostimulation et préparation physique

Ce qui est formidable avec cet appareil, c’est qu’il peut être utilisé pour stimuler les muscles avant l’effort proprement dit. Il est ainsi employé pour éveiller les muscles pour un échauffement adéquat. Ce qui donne une autre ouverture d’utilisation : la préparation physique durant les intersaisons ! Et avec les progrès technologiques actuels, il est possible de programmer de manière spécifique certains appareils pour atteindre des objectifs également spécifiques.

Pour optimiser les performances, l’on conseille d’axer l’utilisation de l’appareil sur les muscles les plus sollicités tels que les biceps ou les cuisses.

  • Electrostimulation et récupération après l’effort

Le repos est une phase importante après l’effort car il permet au corps de rétablir l’équilibre physiologique. Sans repos, le sportif ne récupèrerait pas sa capacité d’adaptation, nécessaire pour augmenter sa performance.

L’électrostimulation envoie des flux électriques sur le corps du sportif. Ces flux vont stimuler la circulation sanguine pour accélérer l’élimination de l’acide lactique entassé dans les muscles pendant les efforts. On optimise ainsi la récupération sans qu’il y ait une sollicitation  du système cardio-vasculaire ni un travail pulmonaire supplémentaire.

Durant cette phase de repos, on programmerait l’appareil à 50% de l’intensité utilisée pour la contraction musculaire.

Par ailleurs, l’électrostimulation peut également faire office d’appareil de massage. De ce fait, elle pourrait donc aider à se détendre. En même temps, elle pourrait faire disparaitre les inflammations des muscles ou des tissus conjonctifs.

  •  Electrostimulation et les blessures musculaires

Les blessures musculaires sont inhérentes à la pratique du sport. Les kinésithérapeutes utilisent l’électrostimulation pour soigner ces blessures musculaires.

Pour un protocole antidouleur, la précision de son « tir » permettrait de bien cibler l’action antidouleur selon les pathologies, comme une douleur au dos ou une fonte musculaire.

Elle serait également employée en rééducation. En effet, les kinésithérapeutes l’emploient également pour remuscler un muscle atrophié par l’inaction. Par ailleurs, en renforçant les muscles, elle permet d’éviter certaines blessures comme l’entorse par exemple.

Electrostimulation et ses limites

electrostimulateurA force de trop tirer sur la corde, elle se casse ! En matière d’utilisation d’électrostimulation, il ne faut pas non plus, l’utiliser trop longtemps ni à trop forte intensité car alors, elle ne produirait plus d’effet sur le muscle.

Celui-ci serait saturé qu’il devient insensible à toute excitation. Il est en effet déconseillé de l’utiliser sur un même muscle pendant plus de 80 minutes le même jour.

Par ailleurs, si l’avancée technologique propose divers appareils plus ou moins sophistiqués, avec des accessoires spécifiques et adaptés à nos besoins de développer ou de raffermir un muscle par exemple, il faut reconnaitre qu’une électrostimulation n’est pas suffisante pour qu’un sportif de haut niveau puisse battre son record ! Elle est juste une aide précieuse mais ne peut pas faire tout le travail du sportif.

L’électrostimulation améliore l’allure générale en la sculptant, mais elle ne fait pas mincir.

On ne peut absolument pas utiliser l’électrostimulation sur le ventre d’une femme enceinte. Mais une fois qu’elle ait accouché, il est envisageable qu’elle utilise l’électrostimulation, après quelques temps, pour raffermir ses abdominaux.

L’électrostimulation ne peut pas être utilisée en présence de pace maker, ni sur une personne ayant une cardiopathie dans la partie du thorax.

L’électrostimulation n’est pas non plus conseillée aux épileptiques ni aux personnes anxieuses. Et, bien qu’elle puisse aider à soigner les blessures musculaires, elle ne peut être employée que sur une personne en parfait état de santé.

L’électrostimulation ne devrait être employée que sur des muscles sains. De plus, on ne devrait pas l’appliquer près d’une lésion cutanée, ni sur la tête.

Ainsi, malgré les limites et les diverses mises en garde, on note que l’électrostimulation offre tout un éventail de propositions efficaces pour aider les sportifs et ceux qui désirent sculpter leur corps.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password