Le Noni : Le fruit tendance pour perdre du poids !

Noni minceur

Encore peu connu en France, pourtant très apprécié en outre-manche, le Noni est consommé pour de multiples raisons comme soulager les poussées hémorroïdaires, soigner les infections, renforcer les apports nutritionnels, … Et en plus de cela, c’est un « bon complément alimentaire » pour perdre du poids ! Mais quel est donc ce produit miracle qui fait maigrir ?

Le Noni, c’est quoi ?

Originaire des îles du Pacifique, de la Polynésie, de l’Asie et de l’Australie ; le Noni est un arbuste de la famille des Rubiacées. Son nom scientifique est le Morinda citrifolia. Les anglo-saxons le nomme Noni ou Indian mulberry, sinon il est communément appelé Noni ou nono.

Les parties consommables du Noni sont le fruit, les feuilles et les racines. Ils sont utilisés depuis plus de 2000 ans en pharmacopée polynésienne. Ce sont ses fruits qui sont le plus pratique à consommer : souvent on extrait la pulpe pour en faire un jus.

1.    Description

Le fruit a la forme d’une patate blanchâtre avec une nuance de vert clair.

Sa peau est rugueuse comme celle de l’ananas. En fait, plus sa couleur tend vers le blanc-jaune, plus le fruit est mûr et plus il est juteux.

Son odeur est forte et son goût est aigre avec une connotation plus ou moins âcre-amer.

Toutefois, mûr son goût est plus doux. Coupé, l’intérieur du fruit est similaire à l’aspect d’une figue ou d’une goyave coupée : les pépins sont excentrés et la pulpe plus ou moins répartie au centre et entre les pépins.

Les feuilles sont de forme ovale dont le bout est pointu, les nervures sont simples.

2.    Vertus

Riche en nutriments, le Noni contient à la fois du fer, des protéines, de la vitamine  C, du zinc, du calcium, du potassium et est riche en fibres.

Encore contesté en Europe, dans la mesure où les études sur le Noni sont encore récentes, les propriétés thérapeutiques ne sont pas encore approuvées scientifiquement.

Toutefois, les polynésiens et ses consommateurs lui attribuent plusieurs vertus à savoir : le fait de booster l’immunité, de lutter contre l’irritabilité et la nervosité, d’être un puissant anticoagulant, d’être un antidouleur et anti-inflammatoire (moins puissant que le sulfate de glucosamine).  En Inde, le Noni est surnommé « l’aspirine des Anciens ».

En plus de cela, le Noni facilite la perte de poids.

Maigrir avec le Noni

Grace à ses différents nutriments et en particulier sa riche teneur en fibres, la consommation de Noni favorise l’élimination des déchets et toxines de l’organisme et limite l’absorption des graisses.

1.    Le Noni, un fruit miracle

Lors d’un régime pour perdre du poids, le plus dur est de combattre la faim. En prenant un aliment ou complément l’inhibant, il est plus facile de lutter contre les fringales. Le Noni, riche en fibres, permet à l’organisme de faire durer la sensation de satiété.

En effet, les fibres se regorgent d’eau dans l’estomac et provoque un effet de saturation. Ainsi, le Noni est un bon complément lors d’une restriction alimentaire.

Une autre vertu du Noni est  la diminution de l’absorption intestinale. En effet, en mangeant du Noni,  les lipides et les glucides entrent en concurrence avec le bol alimentaire. Il en résulte une diminution des calories absorbées, environ de 5 à 10 %. Et si l’on consomme plus de calories que celles absorbées ; l’organisme en puise dans les réserves et il en résulte un amaigrissement.

2.    Perdre du lest avec le Noni

Les fibres du Noni, ayant limité l’absorption des calories vont ensuite entrainer les lipides et glucides pour être ensuite éliminer par l’organisme en augmentant la production fécale. Ce qui incite une meilleure élimination des  toxines et régulation de la fonction intestinale.

Une bonne élimination des déchets évite les ballonnements et la constipation qui sont des facteurs favorisant la prise de ventre. Une bonne évacuation des gaz et un  bon transit intestinal favorise un ventre plat.

Le zinc, antioxydant contenu dans le Noni, est aussi réputé pour favoriser l’amaigrissement. Associé avec de l’aluminium (aussi présent dans le Noni), le zinc aide à l’élimination des déchets.

Bon à savoir sur le Noni :

1.    Le jus de Noni

Si le Noni existe en gélule, la vente sous cette forme est passible de poursuite pénale en France. Il serait donc judicieux de se procurer du jus de Noni acheté telle qu’elle ou fait maison.

Selon les recommandations citées dans la littérature, il faudrait prendre quotidiennement du Noni pendant 2 à 3 mois pour percevoir ses effets positifs. Les statistiques disent que 25% des consommateurs ressentent les effets positifs au bout de 1 mois, 50% d’entre eux au bout de 2 à 3 mois et 95% d’entre eux à partir de 3 mois.

De préférence le jus de Noni se prend à jeun, 20 à 30mn avant le repas et suivant 2 phases : une phase cure et une phase d’entretien. Durant la phase cure, la consommation est plus élevée, pour être ensuite progressivement diminuée durant la phase entretien. Par exemple pour un adulte, il est recommandé de prendre une cuillérée à soupe, 3 fois par jour à durant la cure et 2 fois à l’entretien.

Les Anges de Victoria’s Secret ont pour notoriété d’avoir un corps de rêve. Un des mannequins, Miranda Kerr pour garder sa ligne avoue faire beaucoup de sport et prendre une alimentation saine ; son petit plus : boire du jus de Noni, elle en consomme depuis plus de 11ans !

2.    Comment faire du jus de Noni?

Pour en faire du jus, il suffit de faire bouillir, cuire le fruit dans de l’eau jusqu’à ce que la pulpe devienne molle.  Ensuite, mixer la décoction et la passer au tamis. Il en résulte un jus épais de couleur caramel, que l’on peut boire pur ou dilué.

Pour personnaliser le gout, il est possible d’ajouter du thym, du citron, du miel, … selon les envies.

Le jus de Noni peut aussi être obtenu à partir de sa fermentation. Pour cela, il faut sécher le fruit au soleil. Une fois que la pulpe devient translucide et tendre, et que le fruit dégage une odeur ; laisser le Noni dans un bocal hermétique au soleil pendant 6 à 8 semaines, un jus de couleur caramel clair en sort.

Passer le jus au tamis, puis stériliser le jus pendant 30mn. Faire attention à ce qu’il n’y ait pas d’eau. Attendre que la décoction refroidisse et votre jus est prêt.

3.    Les précautions 

Parce que les études sur le Noni sont trop récente, l’AFSSA, en France, ne reconnait le Nono ou Noni que comme « une plante polynésienne … dont le fruit est utilisé pour la préparation du jus de Noni ». Pour l’AFSSA, ce n’est donc qu’un fruit exotique qui n’a d’effet que placebo et dont les vertus thérapeutiques restent à prouver.

A cause de sa forte teneur en potassium, le Noni n’est pas conseillé pour les personnes souffrant de troubles hépatiques et ayant des problèmes rénaux. Il contient également un taux élevé en glucose qu’il faut tenir compte lors d’un régime pauvre en sucre ou lorsqu’on est diabétique.

Enfin, le manque de données disponibles préconise de s’en priver durant la grossesse et l’allaitement. Quoique dans son pays d’origine, le Noni est consommé par les femmes après accouchement pour reprendre vite des forces.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password