acheter thym

Thym

Epice très appréciée pour son arôme et son gout, le thym est une plante à l’aspect modeste mais doté de vertus thérapeutiques insoupçonnées.

Souvent sous-estimé, le thym est pourtant l’une des plantes les plus efficaces pour soutenir et renforcer le système immunitaire. Antitussif très puissant, la tisane de thym est recommandée en cas de toux persistantes et de coqueluches. Le thym est aussi particulièrement indiqué en cas de fatigue générale.

thym bio

Présentation du thym

 

Il existe une très grande variété de thym. Et chaque variété est dotée de propriétés qui lui sont propres. Le thym le plus utilisé est le thym vulagris. Dans cette variété, on connait plusieurs chémotype, notamment le thym vulgaire à thymol qui est le plus répandu, le thym vulgaire à linalol, le thym vulgaire à géraniol, le thym vulgaire thujanol.

Plante de la famille des Lamiacées, le Thym ou Thymus vulgaris de son nom scientifique est le plus utilisé des 300 variétés de thym existant. Il s’agit d’une plante rampante qu’on reconnait facilement grâce à ses tiges dressées et ramifiées, ses fleurs roses pâles ou blanches et ses limbes foliaires. Il se distingue également grâce à son arome très particulier.

La récolte des feuilles et des tiges se fait au début de la floraison.

C’est dans la tige du thym qu’on extrait son huile essentielle. Et en phytothérapie, les feuilles de thym séchées sont celles qui concentrent les meilleurs principes actifs.

Histoire et origine

 

Originaire du Bassin méditerranéen, le thym est actuellement cultivé dans les régions ensoleillées du monde.

L’usage du thym remonte au temps de l’Egypte ancien. Son essence mélangée aux onguents était à l’époque utilisée pour embaumer les morts.

Depuis l’antiquité, le thym était utilisé comme symbole de courage. Les épouses des chevaliers donnaient des brins de thym à leur conjoint qui s’apprêtaient à aller au combat. Les Grecs quant à eux, brulaient quelques brins devant l’autel de leurs dieux, pour chasser les mauvais esprits et purifier l’air. Ils en mettaient également dans les places publiques et dans les riches demeures.

Les Romains s’en servaient pour purifier leurs demeures.

Le thym était aussi utilisé pour améliorer la conservation des aliments et pour protéger les marchandises affrétées, contre les rats, les vers, les champignons, bactéries et virus.

Composition du thym vulgaris

 

Les feuilles de thym séchées renferment une très grande quantité de vitamine K et de fer. Elles contiennent également du calcium, du zinc et du manganèse. On y trouve aussi de la vitamine C, de la vitamine E plusieurs vitamines du groupe B dont les vitamines B1, B2, B3, B6, B9.

Le thym contient en outre divers minéraux et oligo-éléments notamment du cuivre, du magnésium, du phosphore, du sélénium, et des fibres. Le thym est aussi une source de substances antioxydantes dont les flavonoïdes et les acides phénols. L’huile essentielle du thym, extraite de sa tige et de ses feuilles renferme du thymol, du carvacrol, des tanins, des saponines et des antiseptiques végétaux.

Propriétés connus du thym

 

  • Immunostimulant

Le thym a la capacité de stimuler l’immunité. Il est ainsi indiqué contre la fatigue, l’affaiblissement de l’organisme et les différentes infections.

  • Tonique du système nerveux

De nombreuses études ont démontré que le thym possède des propriétés toniques du système nerveux, et qu’il est extrêmement efficace contre toutes les formes de fatigue.

  • Antispasmodique et anti-inflammatoire

Grâce à sa teneur en flavonoïdes, le thym est un anti-inflammatoire et un antispasmodique majeur.

  • Antiseptique, anti-infectieux, antivirale, antibiotique, antifongique

Le thym, puissant antiseptique est un antibactérien, antiviral, antifongique et antiparasitaire majeur. A ce titre, il est utilisé contre différentes infections, tant de la sphère ORL que des systèmes respiratoire, génito-urinaire et digestif.

Plusieurs études ont en effet confirmé l’activité antibactérienne du thym contre les agents pathogènes à Gram positif et à Gram négatif. Ces études ont suggéré l’utilisation de thym comme un antibiotique. Le thymol de son huile essentielle est nettement plus efficace et largement moins toxique que le phénol, un antiseptique habituellement utilisé en médecine.

En outre, le carvacrol de son huile essentielle empêche la croissance de plusieurs souches de bactéries telles que le bacille « Bacillus cereus » et le colibacille « Escherichia coli ». D’après quelques études récentes, le thym est également un antiviral majeur efficace contre l’herpès simplex.

  • Expectorant

Le thym est une plante qui a le pouvoir de dégager les bronches, en favorisant le rejet de toutes les substances et les mucosités qui l’encombrent. Il est ainsi particulièrement efficace pour calmer les toux épuisantes.

  • Antioxydant

D’après certaines études, les fines herbes sont des antioxydants non négligeables, et le thym plus que n’importe quel autre est même l’une des plus réputés pour avoir la capacité antioxydante la plus marquée.

Plante naturellement riche en flavonoïdes don l’apigénine, la naringénine, la lutéoline, et le thymonine, mais également en acide rosmarinique et en acide caféique, le thym est en effet un puissant antioxydant qui aide à lutter contre les dommages causés par les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules.

Bienfaits

 

En usage interne comme en usage externe, le thym sous toutes ses formes, nature, en poudre, en gélule, sous forme de tisane et d’huile essentielle présente de nombreux avantages pour le bien-être et la santé de l’organisme. Son usage traditionnel est actuellement étudié par la science et un très grand nombre de ses utilisations sont prouvés de façon certaine.

  • L’usage traditionnel du thym

Sans être une panacée, le thym est utilisé dans de nombreux domaines. Outre sa capacité à agrémenter les plats et à relever leur saveur, le thym est très apprécié dans l’industrie cosmétique et dans le domaine de la santé. Il était en effet utilisé depuis des millénaires pour soigner et guérir de nombreuses maladies. On s’en servait pour la lèpre, les paralysies et différentes infections.

Les herbalistes, herboristes des temps anciens, en usaient pour soigner les crampes, les morsures de serpent et autres animaux venimeux et également le hoquet. Pour neutraliser une angine, un rhume, on avait pour habitude de placer une goute d’huile essentielle de thym sous la langue.

Pour soulager les douleurs menstruelles ou les crampes musculaires le thym chauffer à la micro-onde, utilisé en cataplasme est une vieille recette qui s’est transmise de génération en génération. On soulageait les douleurs dues au coup de soleil, les douleurs rhumatismales, les foulures ou les entorses à l’aide du macérât huileux de thym.

En usage externe, le thym stimule la circulation capillaire et contribue efficacement à la croissance des cheveux. Il aide en outre à lutter contre la formation de pellicules.

En gargarisme et en bain de bouche, le thym est efficace pour traiter l’infection de la gorge et des gencives ou gingivites. Il est aussi utilisé pour combattre les aphtes, l’inflammation de la bouche et la mauvaise haleine.

Une décoction de thym utilisée en bain de pied servait aussi pour traiter le pied d’athlète. En outre, une compresse imbibée d’une infusion de thym est efficace pour une guérison et une cicatrisation rapide lorsqu’elle est appliquée sur des plaies mineures, des furoncles, des écorchures, des contusions, des petites brûlures et des coupures.

  • Efficace dans le traitement des troubles digestifs

Le thym possède des vertus apéritives et digestives. Il aide en outre à lutter contre les infections intestinales, les intoxications alimentaires, la gastro-entérite, les ballonnements, la digestion lente, les renvois, la flatulence, la diarrhée…

  • Efficace dans le traitement du syndrome du colon irritable

La consommation de la tisane de thym est aussi une plante qui est utilisée pour traiter le syndrome du colon irritable. En effet, elle est capable de traiter tous les symptômes. Elle soulage la douleur, réduit l’inflammation et élimine les toxines et les bactéries des intestins.

  • Efficace pour prévenir et traiter les troubles des voies respiratoires et bronchiques

Angines, quintes de toux, toux persistantes, coqueluches, rhumes, bronchites, rhinites, sinusites et toutes les maladies des voies respiratoires et bronchiques sont traitées par la consommation du thym, en gélule, en tisane ou sous forme d’huile essentielle. Certains naturopathes suggèrent même que le thym est salutaire pour soulager les symptômes de l’asthme.

  • Peut participer à la prévention des maladies cardiovasculaires

Antioxydant puissant, la consommation régulière et continue de thym, quel qu’en soit sa forme, en tisane, en infusion, en gélule ou sous forme d’huile essentielle aide beaucoup dans la prévention des maladies cardiovasculaire.

D’après de récentes études in vitro, un extrait de thym contenant une bonne quantité de thymol empêche l’agrégation des plaquettes, prévenant ainsi l’apparition des thromboses et de l’artériosclérose. En outre, le thym a une capacité à réduire la tension artérielle.

  • Favorise le sommeil

Grâce à sa teneur en acide aminé tryptophane, précurseur de la sérotonine, le thym favorise significativement le sommeil.

  • Efficace contre les candidoses buccales et vaginales

Une étude a révélé que l’huile essentielle de thym exerce une puissante action contre le Candida albicans, une espèce de levure à l’origine d’infections fongiques digestives et gynécologiques. Ainsi, une cure d’huile essentielle de thym permet de traiter naturellement et efficacement les candidoses buccales ou vaginales. En outre, le tymol de l’huile essentielle de thym est souvent utilisé pour la fabrication de dentifrice.

  • Protège le foie

Le thym est particulièrement efficace pour drainer le foie. D’après les résultats d’une étude réalisée sur des souris de laboratoire, les extraits aqueux de thym et de gingembre sont efficaces pour désintoxiquer le foie endommagé par l’abus d’alcool.

Les herboristes et les naturopathes recommandent souvent une tisane de thym aux patients qui subissent une chimiothérapie, dans le but de protéger leur foie contre l’effet agressif des médicaments action hépato-protecteur du thym.

  • Favorise une bonne vision

Plante exceptionnellement riche en vitamine A liposoluble et antioxydant, le thym favorise une bonne vision.

Dosage, posologie

 

Le thym peut être utilisé de différentes manières. Outre sa consommation dans les plats, l’usage interne du thym est possible en infusion, en gélule et en huile essentielle. En usage externe, vous pouvez utiliser le thym et son huile essentielle en cataplasme, en friction ou dilué dans un bain chaud.

La consommation la plus simple et la plus pratique est la tisane de thym. Pour bénéficier de ses bienfaits curatifs, 3 tisanes de thym par jour est nécessaire. Il est plutôt recommandé pour un usage ponctuel de quelques jours. Certains naturopathes conseillent d’ajouter du miel et du citron à la tisane. En plus d’améliorer le gout, ces deux aliments augmentent la capacité de guérison et de prévention du thym.

L’usage de l’huile essentielle de thym doit se faire avec la plus grande prudence. Elle doit être mélangée avec une huile végétale et diluée à 15 %. Le dosage maximum pour l’usage interne de l’huile essentielle de thym ne doit pas excéder 5 gouttes par jour.

Effets secondaires et contre-indications

 

Le thym est généralement une plante sécuritaire, qui ne présente aucune toxicité à dose thérapeutique. Les feuilles fraiches ou séchées de thym sont en effet d’une parfaite innocuité et ne présentent aucune toxicité. Consommée au dosage recommandé, sans excès, elles ne provoquent aucun effet secondaire notable.

Ce qui n’est pas le cas de son huile essentielle, qui consommée à haute dose se révèle être toxique et entrainer une dépression du système nerveux central et des troubles gastro-intestinaux. Comme la plupart des huiles essentielles, l’usage de l’huile essentielle de thym doit ainsi se faire sous prescription médicale. Celle-ci est très puissante et peut provoquer une forte irritation des muqueuses voire des brûlures.

Dans des cas très rares, la consommation du thym est légèrement hypertensive et peut entrainer des palpitations cardiaques.

L’usage de l’huile essentielle de thym est contre-indiquée chez la femme enceinte et allaitante et les enfants en bas âges. Elle est aussi déconseillée chez les personnes allergiques. Enfin, légèrement hypertensif, le thym doit être utilisé avec parcimonie chez les sujets qui ont une variation de la tension artérielle.

Où en trouver

 

Le thym est commercialisé sous différentes formes. Les gélules sont disponibles en pharmacie en parapharmacie et en vente libre sur internet. Les tisanes, les brins de thym frais et les brins séchés sont vendu en herboristerie, dans les magasins bios, dans les boutiques d’aromathérapie, dans les grandes surfaces et quelques sites internet en commercialisent aussi.

Associations possibles

 

Le thym est une plante qui s’associe parfaitement avec de nombreuses plantes pour offrir une grande protection à l’organisme et qui favorise la guérison d’un très grand nombre de maladies. Il est souvent mélangé avec le Romarin, le Serpolet, le Miel et la Propolis. Ces associations sont salutaires contre la toux, le rhume, l’herpès, la bronchite, les infections chroniques.

Pour prévenir les maladies hivernales et pour se protéger des maladies urinaires, l’association thym et Echinacea est un très puissant antibiotique naturel.

L’association du thym avec le Ganoderma renforce significativement l’immunité. Cette combinaison participe efficacement dans la prévention des cancers.

L’association du thym avec d’autres épices comme le clou de Girofle, la Cannelle et l’Origan est excellent pour soigner la grippe, la fièvre, la toux, les maladies virales et bactériennes, l’intoxication alimentaire, la diarrhée d’origine infectieuse et les maladies tropicales. On obtient les mêmes effets avec l’Acérola.

D’autres épices comme le Gingembre et le Curcuma ont une synergie avec le thym pour renforcer l’immunité et la vitalité. Anti-inflammatoire puissant, cette formule protège l’estomac, les intestins et le côlon, et participe à la prévention des cancers.

Le thym associé avec le Citron et la Propolis est exceptionnel pour le traitement de la toux, de l’angine et des maux de gorge.

Le thym a une excellente synergie avec les plantes adaptogènes.

Ainsi, énergisante et revitalisante, son association avec le Ginseng est particulièrement efficace pour stimuler la libido autant des femmes que des hommes.

Riche en vitamines et en minéraux, le thym associé avec la Maca est aussi un puissant aphrodisiaque et procure énergie, force et endurance. Les mêmes effets sont obtenus avec l’association thym et Tribulus. Cette dernière association augmente significativement la testostérone.

Pour lutter efficacement contre le stress et le manque de motivation, associer le thym avec la Rhodiola semble être exceptionnellement efficace. En outre, cette combinaison aide à lutter contre l’insomnie.

Lost Password