L’Hypnose pour maigrir : est-ce que ça marche ?

L’Hypnose pour maigrir : est-ce que ça marche ?

 

Maigrir est un mot qui sort environ 5 640 000 fois qu’on fait des recherches sur internet. Et  un mot clé lui apparenté, minceur a 14 700 000 réponses.

Ces deux mots sont entendus ou dits au moins des dizaines de fois dans le mois sinon par semaine ; entre amis, en famille, au bureau, dans les salles de gym, durant les soirées, autour d’un verre, chez le médecin, mais surtout à soi-même.

Cette statistique est avancée pour nous montrer l’engouement, mais aussi l’obsession de l’homme et de la femme modernes vis-à-vis de sa santé ou de son esthétique.

Des méthodes, des régimes miracles et activités physiques ainsi que des compléments alimentaires, des médicaments… sont proposés pour maigrir ou garder sa minceur. Ces derniers temps, l’hypnose fait partie des thérapies proposées quoique l’appellation hypnose existe depuis 1841 grâce au chirurgien écossais James Braid.

Comme toute nouveauté, la dualité doute/conviction existe quant à son efficacité pour résoudre un problème, en l’occurrence maigrir : est-ce que ça marche ?

Pour maigrir, il est vivement conseillé de changer ses habitudes alimentaires, changer de comportement alimentaire, adopter un mode de vie et d’alimentation sain et équilibré. En quoi l’hypnose peut-elle intervenir dans ce cercle ?

D’où viennent nos surplus de poids ?

 

Outre les considérations esthétiques et les problèmes psychologiques, un surpoids pourrait représenter un danger pour la santé. Son origine est multiple.

Quand nos kilos en trop n’ont pas une origine hormonale, ni d’ordre médical, ils résultent, d’une manière générale, du désordre alimentaire que nous provoquons par nos mauvaises habitudes alimentaires, de nos compulsions alimentaires.

perdre du poids quand on est obeseDu spleen, des stress au boulot, une rupture amoureuse ou une grosse colère… et voilà qu’on se met à manger, à  se goinfrer pour endiguer toutes ces blues.

On a tendance ensuite à naturellement se tourner vers des bruleurs de graisses pour maigrir et perdre le poids acquis à cause de nos problèmes.

Scientifiquement l’explication avancée serait que « manger » est un antidépresseur naturel car il fait libérer des endorphines apaisantes dans le sang.

Si on mange sucré, l’effet serait renforcé car le sucré accroit le taux de sérotonine, la molécule de la sérénité.

Dès fois, on désire maigrir car on pense avoir ainsi plus de succès. Cependant, l’image de soi qui en résulte pourrait vous rendre mal à l’aise, comme si on se sent dans la peau d’un autre.

Cet inconfort vous malmène, et hop ! Le besoin de réconfort fait surface. Alors, l’organisme se défend en vous invitant à manger compulsivement ; et les mauvaises habitudes et compulsions alimentaires prennent vie ! Du coup, on reprend les kilos perdus.

Si au départ, prendre une barre de chocolat suffisait pour se calmer suite à une réunion stressante. Après, on ne peut plus s’en contenter : pour une peccadille, et oups ! Que vais-je manger. Ainsi, la boucle stress – manger sans faim est vite établi.

Puis, l’habitude s’installe et il arrive qu’on mange sans raison apparente, avant même qu’il y ait de l’émotion ! Enfin, non seulement on veut du sucré mais en plus, on le mange avec frénésie ; donc plus de calories emmagasinées que dépensées. Et vive le surpoids !

L’hypnose pour maigrir : comment?

Beaucoup sont sceptiques quant au rôle de l’hypnose pour maigrir.  Quelle relation peut avoir le régime et l’hypnose ?

hypnoseEn fait, les séances d’hypnose pour maigrir auraient pour objectif de modifier la conception du patient sur certains aliments.

En effet, pendant une séance d’hypnothérapie, l’hypnothérapeute amène le patient vers un état de conscience modifiée et de relaxation profonde.

Quand le patient est entièrement réceptif, car l’influence du cerveau logique laisse la place à celle du cerveau émotionnel, l’hypnothérapeute communique avec la partie subconsciente du cerveau pour y installer étape par étape, et avec le plein accord de la personne hypnotisée, de nouveaux automatismes pour remplacer les anciens.

Pendant la séance, l’hypnothérapeute défait progressivement l’échafaudage que le patient a créé dans son subconscient en laissant s’installer ces compulsions alimentaires conséquence des stresses à répétition.

Et comme la Nature a horreur du vide, toujours durant l’hypnose, le thérapeute installerait de nouveaux réflexes dans la partie subconsciente du cerveau du patient pour remplacer ceux qui ont été effacés.

Par exemple, l’hypnothérapeute introduit progressivement dans la tête du patient, un désintéressement face aux produits sucrés raffinés pour le remplacer par un intérêt pour la consommation de légumes non appréciés auparavant.

Vector image of an elephant and ant. Weighing concept

L’hypnothérapeute va à la source de cette compulsion alimentaire pour savoir les motivations, les besoins du patient. Cela l’aiderait à avoir une idée précise des objectifs non pas en nombre de kilos perdus, mais en terme de changement.

Cette séance aiderait l’hypnothérapeute et le patient  à connaitre pourquoi le patient n’arrive pas à maigrir. Certaines séances seraient dédiées à lever les blocages qu’on n’aurait pas exprimés.

En retraçant « le vécu » du patient, l’hypnose ferait ressortir des émotions passées qu’on croyait enterrées mais qui étaient encore vivaces et auraient été un blocage à l’épanouissement personnel ; donc source d’insatisfaction qui pourrait engendrer des grignotages compulsifs.

A l’issu de la série de séances, après le travail de l’hypnothérapeute sur la source inconsciente d’un mal-être, le patient pourrait se libérer de ses émotions et de ses peurs.

A la fin, il apprendra à apprivoiser et à supporter ses blues et spleens sans l’appui des aliments tout en gérant à distance ses blessures passées et restaurer son estime de soi.

Ainsi du besoin impératif de sucré, on passe au plaisir de croquer une pomme par exemple, ou au lieu de se cacher et de se sentir fautif, on devient confiant et sûr de soi sans cette vilaine compulsion alimentaire. Tels sont les résultats escomptés après une série d’hypnose pour maigrir. Mais est-ce que ça marche vraiment ?

L’hypnose pour maigrir : est-ce que ça marche ?

perdre du poids hypnoseFaire régulièrement des activités physiques, réapprendre à se nourrir de façon saine et équilibrée pour ne pas reprendre les kilos perdus, tel est le conseil le plus souvent donné pour maigrir de manière permanente.

Est-ce que l’hypnose peut remplacer ou compléter cela ?

  • Oui : « j’ai perdu du poids grâce à l’hypnose »

4 à 6 séances les premiers mois et 2 séances par mois les mois suivants : certains témoins se sont épanchés sur les bienfaits et l’efficacité de l’hypnose pour maigrir.

Oui, ils ont affirmé avoir maigri et maintenu leur sveltesse sans effet yoyo, un an et demi après leur hypnose.

Les séances les ont aidés à mieux connaître leurs besoins et les raisons du blocage qui ont fait que les méthodes utilisées auparavant furent un échec car les poids perdus étaient vite récupérés.

L’hypnose leur a aidé à visualiser leur futur négatif ou positif selon la suite du programme, après qu’ils se sont regardés vivre et prendre conscience de leur comportement.

Leur nouveau comportement manger moins et plus lentement, pour avoir l’impression d’être rassasié plus vite, était installé progressivement par l’hypnothérapeute lors des séances d’hypnose, quand celui-ci leur a suggéré inconsciemment qu’ils ont subi une réduction stomacale.

Des séances de travail complémentaires sur leurs blocages et la reprogrammation vis-à-vis de la conception de la nourriture ont été dès fois bien utiles.

Les dernières séances étaient des séances d’évaluation pour juger si la méthode a été efficace : perte de poids, changement d’habitude alimentaire.

Au final, ils ont trouvé que les nouveaux réflexes sont devenus tellement naturels que manger peu et lentement est leur nouveau mode de vie.

Il arrive que certains patients trouvent la pratique trop lente. Il faut cependant accepter l’évidence : les kilos ne s’évanouiront pas comme ça, ni les nœuds qui ont longtemps emprisonnés l’esprit et le corps s’envoler comme une plume au vent en un clic. Les témoignages recueillis qui ont trouvé la méthode trop lente sont ceux à surpoids élevé, ou ceux, mais surtout celles, qui reconnaissaient avoir pris trop de temps avant de se décider à maigrir par rapport au moment où elles voulaient avoir une allure mince et svelte.

  • Non : « aucun effet sur moi »

L’hypnose n’est pas faite pour tout le monde. Il faudrait être disposé et  être réceptif, sans aprioris négatifs par rapport à cette pratique pour obtenir une vraie relaxation profonde donc un bon résultat.

Certains ont testé la méthode d’hypnose mais qui sont revenus bredouilles car la thérapie n’aurait pas marché.

D’autres ont même qualifié la première séance de groupe de bourrage de crâne car le discours serait trop général pour se sentir concerné. Et lors de l’entretien individuel avec l’hypnothérapeute, ils étaient comme dans un état second, plus ou moins endormi qu’ils se décrivaient comme un zombi hermétique à toute parole ou commande.

La volonté certaine de vouloir changer ses habitudes et comportements alimentaires aurait-elle fait défaut ; ou le scepticisme de l’entourage envers l’hypnothérapie trop présent  pour que la méthode n’ait pas eu le succès escompté ? A moins que l’hypnose aurait-elle caftée ou …

En hypnothérapie le  soutien de l’entourage est essentiel pour réussir un changement de comportement qu’il soit alimentaire ou autre. Mincir n’est pas seulement perdre du poids ! Pour éviter l’effet yoyo, il faut aller à la source, comprendre et déchiffrer le sens des kilos en trop et l’enjeu qu’on a derrière le terme « minceur ». Cela demande une transformation en soi que l’hypnothérapeute installe petit à petit dans le subconscient.

 

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password