Ce que vous cache la spiruline

acheter spiruline bio

Sans entrer dans de véritables cours de science ou de microbiologie à n’en pas finir, on peut définir spiruline comme une algue microscopique qui, naturellement, se trouve dans les eaux chaudes principalement au niveau de la ceinture intertropicale. Après la découverte de ses différentes vertus, de nombreuses entités à travers le monde ont procédé à sa culture et elle est aujourd’hui déclinée en diverses formes, en poudre, en comprimé ou en gélule.

A la découverte de la spiruline

Le terme « spiruline » est considéré comme un nom vernaculaire que l’on a attribué à l’Arthrospira et à la Spirulina, deux cyanobactéries plus connues sous l’appellation « algues bleu-vert ». La science étant souvent rattachée à l’histoire, il serait normal que l’on fasse un petit voyage à la rencontre du fameux aliment. En premier lieu, l’on peut compter actuellement deux types de spirulines. La première, la spiruline maxima, a été aperçue au Mexique. Elle a notamment été consommée par les Mayas et les Aztèques bien avant sa découverte par les Occidentaux, dans le courant du XXe siècle. Cette spiruline était alors tirée depuis le lac Texoco. Les riverains, qui l’appelaient à l’époque « Tecuitlatl », la collectaient avec des filets et la modelaient sous forme de galette qu’ils séchaient ensuite au soleil.

La Spirulina platensis, la seconde espèce, a été découverte en 1964 au Tchad. Même si plusieurs expéditions ont fait état de son existence et de sa consommation, ce n’est qu’en cette année qu’elle fut véritablement rendue publique.

spiruline pas cher

En effet, des scientifiques belges menés par un certain Jean Léonard ont constaté que les Kenembou étaient les seuls à être épargné par la malnutrition, la région étant en grande partie désertique. Comme leur confrère du Mexique, ces derniers recueillaient la spiruline aux abords du lac Tchad et en formaient des galettes après quelque temps de séchage à même le sable.

Ces découvertes ont ensuite suscité les intérêts de divers acteurs de différents domaines à procéder à la culture de la spiruline. Ses bienfaits ont été révélés au grand jour et elle fût commercialisée à travers le monde sous ses différentes formes. Les diététiciens, les médecins et autres spécialistes de la santé et de la nutrition la prescrivent depuis comme complément alimentaire ou à d’autres fins.

Spiruline, des bienfaits par la nature

On recense aujourd’hui plusieurs bienfaits de la spiruline, bien que certains n’aient pas fait l’objet de véritables études scientifiques. L’on sait à priori que cette microalgue est riche de plusieurs éléments indispensables et ayant des effets directs sur l’organisme. L’on ne citera, entre autres, que les protéines, les oligo-éléments, le fer, les sels minéraux, les acides gras essentiels et les bêta-carotènes.

L’avantage le plus connu offert par ce super-aliment est son effet amincissant. Même si parfois, ce sujet suscite quelques polémiques, de nombreux professionnels de la santé l’incluent dans les régimes alimentaires pour maigrir.
La spiruline bénéficie d’une réputation d’aliment rassasiant. Riche en phénylalanine, un acide aminé réputé pour atténuer l’appétit, elle contribue à diminuer progressivement la quantité d’aliments ingérés par une personne, sans pour autant affecter les apports nutritionnels indispensables au quotidien.

Les actions de la spiruline sur la fatigue et la vitalité sont également une de ses vertus les plus répandues. Là encore, ce bienfait est, en grande partie, prouvé par les faits. Toutefois, au regard de la composition de ce complément alimentaire miraculeux, notamment les différentes vitamines du groupe B, A et E avec leurs effets sur les lipides, les protéines et les sucres, les antioxydants limitant la formation de radicaux libres et bien plus encore. Ces éléments assurent des effets directs ou indirects sur les muscles et leurs cellules, raison pour laquelle la spiruline est fortement préconisée pour les sportifs.

Une des premières vocations de l’algue bleu-vert est la lutte contre la malnutrition. Les instances internationales en charge de l’alimentation et de la santé, principalement l’IIMSAM, une branche créée par l’OMS, ont accordé une reconnaissance officielle à la spiruline comme étant le fer de lance contre la malnutrition et les famines. Elle a également été plusieurs fois promulguée comme l’aliment du XXIe siècle.

Ses effets bénéfiques sur l’insuffisance en fer constituent une preuve majeure de ses vertus.

Outre les nombreux mérites qu’on lui attribue en ce qui concerne la santé intérieure de l’homme, la spiruline est aussi utilisée sur diverses parties externes du corps. L’on citera ici ses actions protectrices sur les yeux et la peau, la fortification qu’elle apporte aux ongles et aux cheveux, sa revitalisation de ces dernières et de la peau et, surtout, sa participation dans la cicatrisation des blessures.

En association avec les principes actifs de diverses plantes naturelles telles que l’Aloe vera ou le Ginseng, la spiruline est sollicitée pour ses effets curatifs et préventifs comme la diminution du taux de cholestérol, la lutte contre les maladies cardiovasculaires, les affections intestinales et bien plus encore.

La spiruline bio ça existe ?

La spiruline est aujourd’hui cultivée un peu partout dans le monde, la France n’étant pas en reste. Organisés et solidaires, les cultivateurs français se sont arrangés pour mettre sur pied la Fédération des Spiruliniers de France ou FSF dans le courant de l’année 2005.

bénéfices spiruline

Bien qu’il soit encore assez difficile d’affirmer le caractère biologique de l’algue bleu-vert produite dans l’hexagone, cette entité s’efforce de mettre en place des méthodes de production suivant des normes assez strictes.

Un des principaux atouts de la spiruline française est qu’elle provienne entièrement de souche naturelle et non OGM. Plusieurs critères contribuent également à la notoriété des produits français, pour ne citer que la culture prohibant toutes sortes de produits chimiques comme les pesticides, les fongicides, les insecticides, les herbicides et autres.

La plupart des spiruliniers de France procèdent également par séchage à basse température, à l’opposé de l’atomisation et de l’irradiation utilisées par certaines firmes étrangères.

Certains produits arrivent toutefois sur le marché français avec le label « bio », principalement ceux en provenance d’Asie et d’Amérique. Les consommateurs sont ainsi tenus de se pencher minutieusement sur ces étiquettes pour plus d’assurance.

Plus de spiruline, plus de santé ?

Etant donné que les recherches et les études sur les vertus de la spiruline sont parfois ambiguës et sujettes à controverses, il est normal que l’on s’interroge parfois sur ses véritables actions sur la santé humaine. Puisque la santé est d’abord conditionnée par le bon fonctionnement du système immunitaire, l’on peut affirmer que ces algues peuvent agir sur la santé.

Sur ce point, diverses études ont réussi à démontrer des propriétés immunostimulantes propres à la spiruline qui, de ce fait, constitue un excellent aliment préventif.

Les effets de la spiruline sur le diabète sont également confirmés par de nombreuses recherches. Sa régulation du taux de sucre dans le sang, notamment grâce à ses acides gras essentiels et à ses polysaccharides. Disposant d’une grande teneur en bêta-carotène, elle est aussi considérée comme un puissant antioxydant.
Elle se trouve ainsi parmi les aliments pouvant réduire la formation de cellules cancéreuses. La spiruline est en outre recommandée pour la plupart des affections intestinales.

En effet, utilisée comme complément alimentaire, elle favorise la production de lactobacilles, permettant ainsi un meilleur équilibre de la flore intestinale. L’absorption intestinale et la digestion s’en trouveront ainsi améliorées.

Partout dans le monde, la consommation de spiruline est motivée par un souci de santé et de bien-être. En plus de ces maladies citées précédemment, elle est utilisée pour la lutte contre l’anémie grâce à sa teneur en fer, contre la toxicité des reins par la phycocyanine, pour une cicatrisation plus rapide et plusieurs d’autres encore.

La prise de spiruline

Conditionnée sous différentes formes, notamment en comprimé, en poudre ou en gélule, la spiruline est disponible dans les boutiques spécialisées, dans les magasins bio ou sur Internet.

Bien que ne présentant que très peu d’effets secondaires et indésirables notables, il est préférable de prendre la spiruline après avis de professionnels de la santé ou de la nutrition. Plusieurs cas peuvent amener ces spécialistes à conseiller sa consommation.

Le cas de fatigue, passagère ou chronique, est un des principaux facteurs motivant la consommation du fameux aliment. Elle est ainsi préconisée en complément alimentaire pour toutes personnes en perte de tonus, atteintes de surmenage ou en convalescence.

Elle est également prescrite à tous les patients souffrants de diabète ou présentant des facteurs de risques se rapportant à leur taux de cholestérol.

Grâce à ses bienfaits sur le système immunitaire, la prise de spiruline est préconisée avant et pendant l’hiver. Elle peut ainsi aider à prévenir les différentes affections virales comme le rhume et la grippe et peut garantir vos apports énergétiques au quotidien.

Enfin, la spiruline peut aussi être ajoutée à l’alimentation ou être utilisée sous d’autres formes comme de la crème pour assurer la beauté et la vitalité de la peau, des ongles, des cheveux et autres. Elle peut aussi être prise en cas de blessures.

Même si la spiruline est un des aliments les plus complets et bien qu’on la présente comme un produit miracle, il ne faut jamais oublier qu’elle ne joue, jusqu’à présent, que le rôle d’un complément alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas visible.Ce champ est obligatoire, merci.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lost Password