chlorella

La Chlorella

Complémentaire à la Spiruline

Jusqu’alors méconnue en Europe, et encore très peu connue aux Etats-Unis, la Chlorella est une petite algue qui mérite pourtant toute notre attention. Dotée de vertus nutritionnelles exceptionnelles, ce complément alimentaire aide grandement à maintenir une bonne santé générale.

Riche en vitamine A, bien plus que la viande, elle est très appréciée des végétariens. En outre, elle est particulièrement destinée aux personnes anémiques, aux femmes enceintes, aux personnes convalescentes, aux jeunes enfants en pleine croissance ainsi qu’aux sportifs.

Ce qui rend cette micro-algue particulièrement intéressante, c’est sa composition unique et exceptionnelle, un cocktail de nutriments qui agissent en synergie pour assurer et permettre bien-être et santé.

chlorella bio

Présentation de la Chlorella

La variété la plus utilisée de Chlorella est la Chlorella vulgaris ou Chlorella pyrenoidos, appelée simplement Chlorella ou encore chlorelle. Devant son nom grâce à sa forte teneur en chlorophylle, la Chlorella est une micro-algue verte unicellulaire qui prolifère dans les eaux douces.

Découverte en 1890, elle a attiré l’attention de la communauté scientifique grâce à sa composition riche et variée ainsi que sa capacité à se reproduire rapidement. De forme globuleuse ou ellipsoïdale, avec une taille voisine de celle d’un globule rouge, on sait qu’elle était apparue sur terre il y de cela 2,5 milliard d’année. Elle a une paroi cellulaire lisse contenant du glucosamine.

A ce jour on sait que la Chlorella se multiplie rapidement par reproduction asexuée et suivant le processus de division cellulaire. Une rupture de la cellule mère libère au bout de 24 heures, entre 2 à 8 cellules filles. Cette rapidité peut s’expliquer grâce à la présence de CGF ou Chlorella Growth Factor. Actuellement, elle est cultivée à la lumière naturelle, en milieu fermé, sous tubes de verre.

Histoire et origine

 

Bien qu’existant sur terre depuis plus de 2,5 milliard d’année, la Chlorella, micro-algue microscopique n’a été découverte qu’au XIXe siècle, après l’invention du microscope. Considérée comme une source exceptionnelle de protéines, elle était massivement cultivée en Grande Bretagne pendant la Première Guerre Mondiale, en Allemagne et au Japon.

Pendant la Seconde guerre Mondiale, sa culture et son usage s’étaient étendus aux Etats-Unis. Complément alimentaire numéro 1 au Japon, plus de 4 millions de Japonais en consomment quotidiennement. Les pays asiatiques sont d’ailleurs les principaux producteurs mondiaux de la Chlorella. Jusqu’à ce jour, plus de 500 études et recherches ont été réalisées concernant cette micro-algue.

Composition

La Chlorella est extrêmement riche en protéine et 58% de son poids est constitué de 18 acides aminés, dont 8 sont essentiels pour l’organisme. Elle renferme aussi des vitamines A, C, E, K et plusieurs vitamines du groupe B, telles que la vitamine B1, B2, B3, B6 et la fameuse vitamine essentielle B12 active, bio-assimilable que l’on ne retrouve pas chez la spiruline. Elle contient aussi des acides gras essentiels dont une bonne dose d’oméga-3.

Elle est aussi une source importante de minéraux et d’oligo-éléments comme le fer, le calcium, le magnésium, le zinc, le potassium, le souffre, le manganèse. Elle est en outre la plante la plus riche en chlorophylle. Le principe actif principal de la Chlorella est la sporopolléine. Elle est enfin enrichie en CGF, Chlorella Growth Factory ou facteur de croissance de la Chlorella.

On a souvent assimilé la Chlorella avec la Spiruline. Ces deux aliments présentent pourtant quelques différences : si la Chlorella est une micro-algue, la Spiruline est une cyanobactérie. La vitamine C est présente en abondance dans la Spiruline tandis qu’elle est contenue à quantité modeste dans la Chlorella. Si la Chlorella contient deux fois plus de fer que la Spiruline, l’inverse est exacte concernant le calcium.

La Chlorella contient en outre 4 fois plus de chlorophylle que la spiruline et elle concentre également plus de fibres que cette dernière.

Zoom sur l’action des principes actifs

 

  • Sporopolléine 

La sporopolléine est l’élément actif principal de la cholrella. Il s’agit d’une membrane fibreuse non assimilable qui a la capacité de capter facilement les métaux lourds comme le plomb, l’arsenic, le cadmium, le mercure, l’aluminium et autres, mais également les produits toxiques, les pesticides et autres polluants apportés par l’alimentation, les médicaments et l’environnement.

  • Chlorophylle

La chlorophylle est également un élément actif majeur de la Chlorella. Dotée d’un puissant pouvoir nettoyant et détoxifiant, cette substance permet d’oxygéner l’organisme, de le désintoxiquer et surtout de maintenir l’équilibre acido-basique. Elle permet de prévenir et de traiter la déminéralisation de l’organisme, source de problèmes nerveux et d’ostéoporose. Elle permet aussi d’assainir la flore intestinale.

  • CGF ou Chlorella Growth Factor

Etant le seul aliment au monde à posséder la CGF, la Chlorella est particulièrement intéressante pour la santé, la régénération et la réparation des cellules de l’organisme. Il s’agit en réalité d’un complexe formé de vitamines, d’acides aminés et d’acides nucléiques (ADN, ARN) qui favorisent la reproduction cellulaire.

Il stimule notamment les défenses naturelles, la résistance et l’énergie, et aurait un effet pro-biotique, favorisant l’augmentation des lactobacillus, bactéries favorables à la santé de la flore intestinale.

  • Protéines

Contrairement aux protéines d’origine végétale ou animale, qui doivent être digérées avant de pouvoir être utilisées, les protéines de la Chlorella sont directement assimilables par l’organisme.

Propriétés

 

Grâce à la synergie de ses nombreux nutriments, la Chlorella est une micro-algue dotée de nombreuses propriétés sur l’organisme. Son action principale qui lui vaut une grande renommée actuellement est sa capacité à détoxifier l’organisme pour le débarrasser des métaux lourds. La Chlorella est aussi un énergisant et un puissant revitalisant.

  • Détoxifiant

De toutes les plantes connues à ce jour, la Chlorella est sans doute l’une des meilleures plantes dotées de propriété détoxifiante aussi puissante et efficace. De nombreuses études montrent que la Chlorella a la capacité de détoxifier le corps.

En effet, on sait actuellement que l’enveloppe non assimilable de la Chlorella, celle qui attire et qui absorbe les métaux lourds, les toxines et les polluants est directement évacuée dans les selles. A ce titre, cet aliment est ainsi une façon simple, saine et naturelle de chélater les métaux lourds et les polluants dangereux pour la santé et le bon fonctionnement de notre organisme.

  • Energisant et revitalisant

Grâce à sa richesse en CGF, la Chlorella est un véritable concentré énergétique, procurant une meilleure résistance et une meilleure endurance à l’organisme. Elle contient également de minéraux et des vitamines qui lui confère une propriété revitalisante.

  • Hypotenseur

Les études effectuées sur des rats ont révélé que la Chlorella était capable de retarder le développement de l’hypertension.

  • Hypocholestérolémiant

De nombreuses études ont révélé l’action positive de la Chlorella sur le niveau du cholestérol dans le sang. En effet, cette petite algue a la faculté de réduire les taux de triglycérides et de LDL cholestérol.

  • Immunostimulant

De nombreuses études indiquent que la Chlorella stimule la production d’interférons, dont les lymphocytes T et les macrophages. Ce qui pourrait la rendre intéressante pour lutter contre les cancers, les virus et les bactéries. Des suites d’une recherche récente, les scientifiques noté qu’une prise de complément alimentaire à base de Chlorella, a permis une augmentation de la concentration d’immunoglobuline A salivaires.

A ce titre, la Chlorella peut ainsi jouer un rôle dans la protection contre les infections des voies respiratoires. En outre, ce qui est intéressant c’est que cette augmentation de l’immunoglobuline A s’est également été répercutée dans le lait maternel de mères ayant consommé la Chlorella au cours de leur grossesse.

Bienfaits    

 

Parmi les nombreuses études réalisées sur la Chlorella, un grand nombre a permis de conclure que cette petite algue pourrait avoir une influence positive sur les ulcères gastriques et duodénaux, mais également sur le processus de cicatrisation et de régénération cellulaire, pendant la chimiothérapie. Elle aussi utile pour atténuer la baisse des globules rouges et protéger des maladies respiratoires, sans oublier les propriétés de la chlorelle pour éliminer les métaux lourds des tissus de l’organisme.

  • Protège le foie

La Chlorella est un aliment de premier choix pour protéger le foie. Elle déloge les métaux lourds et aide à purger le foie. Il faut savoir que cet organe, est l’un des plus importants de l’organisme. Lorsque cet organe est en bonne santé et fonctionne efficacement, il protège l’organisme et aide à prévenir un grand nombre de maladies.

En effet, le foie a plusieurs fonctions vitales dont la principale est de produire la bile, cette substance qui réduit le cholestérol lorsqu’il est en excès. En outre, le foie participe à l’absorption des graisses dans l’intestin et permet le transport de l’immoglobuline qui protège l’intérieur de l’intestin, des bactéries et toxines alimentaires.

Par ailleurs, le foie est capable d’éliminer les toxines et les produits chimiques des médicaments et les métaux lourds. Il fabrique des protéines pour notre immunité. Il est capable de réguler notre pression artérielle. Enfin, il est capable de fabriquer et de participer au transport de nombreuses hormones, de fabriquer du glycogène source d’énergie. Il régule le taux d’insuline

  • Efficace contre l’anémie

Il a été précédemment rapporté chez les rats qu’une cure avec la Chlorella était capable d’augmenter l’érythrocytaire ou globules rouges ainsi que le teneur en fer. Les mêmes résultats ayant été observés chez les femmes enceintes, on sait qu’actuellement la Chlorella est ainsi d’une grande aide en cas d’anémie.

On a également remarqué que la concentration d’hémoglobine a été considérablement renforcée avec la Chlorella, et qu’aucune influence sur la pression artérielle n’a été notée.

  • Aide à traiter la fibromyalgie

Les résultats de certaines études sont plutôt encourageants. En effet, la consommation de Chlorella pourrait aider à réduire les symptômes de la fibromyalgie.

  • Réduit l’hypertension artérielle.

La Chlorella a un effet positif sur l’hypertension artérielle. En effet, d’après les études réalisées à ce sujet, on a observé une légère baisse de la tension artérielle des patients traités avec un extrait de Chlorella. On a également noté une nette amélioration de leur santé. Grâce à cette action, elle est très efficace pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

  • Participe à la prévention et au traitement du cancer de la peau

Des études réalisées sur les souris ont révélé que la Chlorella, grâce à sa richesse en glycoprotéine, a la capacité d’inhiber la prolifération des cellules cancéreuses et de limiter la formation de métastase. Et bien qu’à l’heure actuelle, les études sur les humains ne donnent pas de résultats positifs, les scientifiques restent optimistes quant à son action potentielle contre ce cancer.

  • Efficace pour lutter contre la constipation

La constipation est souvent le résultat de transit difficile dû à une insuffisance significative en eau et en fibres. Ainsi, grâce à sa haute teneur en fibre, la Chlorella stimule l’activité digestive et intestinale. En outre, en favorisant la production de bonnes bactéries lactiques, la Chlorella améliore la digestion et l’absorption des nutriments dans le flux sanguin et aide à réduire le développement d’agents pathogènes tels que Candida albicans.

  • Aide à lutter contre différents problèmes articulaires et osseux

Alcalinisante, la Chlorella régule l’équilibre acido-basique de notre organisme. Elle est très efficace dans la prévention de maladies causées par l’acidité de l’organisme, y compris, la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrite, l’ostéoporose, le rhumatisme, la goutte et divers autres.

  • Ralentit le vieillissement

D’après les différentes études réalisées, la consommation de Chlorella permet d’augmenter le taux de vitamines aux propriétés antioxydantes dont la vitamine C et la vitamine E. D’après les résultats de ces études, la prise de Chlorella augmente l’activité des enzymes antioxydantes SOD ou SuperOxyde Dismutase et catalase dans les globules rouges.

  • Utile dans la prévention de certaines maladies

D’après une récente étude japonaise, la Chlorella serait capable d’inhiber la formation d’AGEs ou Advanced Glycation End products, ensemble de molécules impliquées dans le vieillissement et le développement de pathologies comme l’athérosclérose, le diabète, la maladie d’Alzheimer et certains cancers.

  • Aide à prévenir l’hyperlipidémie et l’athérosclérose

La Chlorella est un super-aliment qui a la capacité de réguler les taux de graisse et de sucre dans le sang. En effet, les études menées sur des animaux ont démontré que la Chlorella avait la faculté de réduire les taux de triglycérides, de LDL-cholestérol et le cholestérol total. Chez l’homme les résultats sont très prometteurs. En effet, en activant l’action de l’insuline, on a observé une réduction significative du taux de sucres, du pourcentage de graisses corporelles et du cholestérol total sérique.

Dosage, posologie

Les naturopathes et les praticiens recommandent environ entre 3g à 5g de Chlorella par jour. Les sportifs et les convalescents augmentent la dose jusqu’à 10g par jour lorsque la chlorella est bien tolérée. Comme la plupart des compléments alimentaires, la Chlorella peut être consommée sans danger à court terme, entre 2 mois à 3 mois, 2 fois à 3 fois par an est la moyenne souvent conseillée.

Dans tous les cas, un arrêt d’une semaine toutes les 3 semaines doit être observé. Une consommation sur le long terme, excédant les 3 mois successifs est contre-indiquée.

Effets secondaires et contre-indications

 

La Chlorella peut augmenter très rapidement le transit, d’où un risque de diarrhées. Algue extrêmement nutritive, on conseille vivement la consommation à dose modérée de Chlorella chez Les femmes enceintes et allaitantes.

Dans des cas très rares, des maux de tête, des vertiges, des boutons, et des tremblements peuvent survenir.

Généralement bien supportée, des risques d’allergie à la Chlorella peuvent quand même apparaitre. Il est ainsi conseillé de toujours commencer par très petites doses et d’augmenter progressivement lorsqu’elle est bien tolérée.

La consommation de la Chlorella doit être suivi par un médecin, un naturopathe ou un spécialiste médical, chez les individus qui souffrent d’hypertension et ceux qui prennent des médicaments modulant le système immunitaire.

En dehors des anticoagulants, aucune contre-indication n’est connue.

Où en trouver/acheter

 

Présentée sous forme de gélule et de poudre, la Chlorella est disponible dans pratiquement tous les magasins bios et les herboristeries. Elle aussi disponible en vente libre sur internet. Dans la mesure où elle fixe très facilement les métaux lourds et les polluants, il est primordial de s’assurer qu’elle a été produite dans un environnement sain, exempt de pollution.

Associations possibles

 

La Chlorella s’associe très bien avec de nombreuses plantes médicinale.

Elle a une parfaite synergie avec la Spiruline. Ces deux algues sont très efficace pour stimuler l’immunité et pour détoxifier et purifier l’organisme. Grâce à leur teneur en protéines et en minéraux, elles sont d’une grande aide lors de régime, pour redonner de l’énergie et pour protéger les organes vitaux des carences du régime.

Son association avec l’Ail des ours et la Coriandre est aussi très efficace pour déloger les métaux lours dont plus particulièrement le mercure logé au cœur des cellules

La Chlorella a également une synergie avec différentes plantes adaptogènes comme le Ginseng, la Rhodiola et la Maca.

Ainsi, associé avec le Ginseng, la Chlorella est excellente pour la libido. En plus d’aider à lutter contre la fatigue nerveuse et la fatigue chronique, cette combinaison aide à réguler le taux de cholestérol dans le sang ainsi qu’à combattre le diabète.

Combinée avec la Rhodiola, la Chlorella augmente significativement l’endurance. Aidant à lutter contre le stress, cette combinaison favorise l’oxygénation des cellules et permet un meilleur équilibre nerveux.

Son association avec la Maca est un stimulant remarquable de la libido. En outre, cette formule est excellente pour les sportifs en quête d’énergie, d’endurance, de force et de vitalité.

Pour optimiser la détoxificaion de l’organisme, associez la Chlorella avec le Charbon marie, le Curcuma et la Bardane. Cette formule participe à la prévention des cancers, et purifie le sang en éliminant les mauvais cholestérols et les triglycérides.

Extrêmement riche en vitamine C et en antioxydant, l’association de la Chlorella avec la baie de Goji ou l’Acérola, protège de différentes maladies et aide à lutter contre le vieillissement et les effets de l’âge.

Lost Password